Comment une fusion ratée peut nuire à votre acquisition

Une préparation adéquate, une diligence raisonnable et une exécution stable sont nécessaires au bon déroulement des fusions et acquisitions. Si ce n’est pas le cas, le chemin sera semé d’embûches, ce qui risque de retarder, d’entraver et de nuire à toute opération de fusion et d’acquisition.

Souvent négligés dans le processus de fusion et d’acquisition, les problèmes liés à la synchronisation numérique et à la cybersécurité peuvent contribuer de manière importante à une transition cahoteuse. Voici quelques raisons numériques pour lesquelles une opération de fusion et d’acquisition peut tourner au vinaigre :

Un manque de protection numérique augmente le risque numérique

Malgré leurs effets dévastateurs sur presque toutes les facettes de l’entreprise, même certaines des plus grandes violations de données continuent de passer inaperçues lors de fusions et acquisitions de premier plan. Outre les dommages immédiats qu’elle cause à la valeur d’une transaction, une violation de données passée inaperçue peut littéralement empoisonner l’infrastructure numérique d’une organisation lors de son intégration. Et plus ces violations passent inaperçues, plus leurs effets sont prononcés (et coûteux).

Prenez par exemple la désormais célèbre acquisition de Verizon/Yahoo ! En 2017, Verizon a fait l’acquisition de Yahoo ! avant de se rendre compte que sa nouvelle entreprise avait été victime de plusieurs violations quelques années auparavant. En plus d’avoir failli faire dérailler l’ensemble de l’opération, le résultat a été une réduction de 350 millions de dollars du prix d’achat, une pénalité de 35 millions de dollars infligée à Yahoo ! par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis et 80 millions de dollars versés par la suite sous forme de poursuites judiciaires aux actionnaires et clients mécontents.

Mais la recherche d’un historique de violations de données ne se limite pas à Googler le nom d’une organisation cible et à espérer que rien n’apparaisse. Vous devez aller plus loin et sortir des sentiers battus. Outre la recherche d’une violation réelle, vous devez prendre en compte le potentiel d’une violation et la manière dont un manque de garanties complètes en matière de cybersécurité pourrait mettre vos données en danger au cours d’un processus d’intégration provisoire.

Pour les communications sensibles dans le cadre de fusions et d’acquisitions, par exemple, vous devez vous assurer que toute information de valeur échangée, qu’il s’agisse de secrets commerciaux ou de documents d’accords internes, est protégée par des mesures adéquates de cryptage des courriels. Pour aider à protéger votre organisation contre les risques pendant le processus de fusion et d’acquisition, Echoworx offre une solution de cryptage avec six méthodes de livraison flexibles et des outils de sécurité supplémentaires, comme le rappel des messages.

Pourquoi prendre un risque avec les données les plus précieuses de votre entreprise. Pouvez-vous vous assurer que tout courriel sensible envoyé, pour un large éventail de raisons, ne parviendra jamais à un destinataire sans être crypté ?

Les technologies anciennes ralentissent les opérations de fusion et d’acquisition

Les retards imprévus dus à une mauvaise synchronisation avec les équipements numériques existants lors d’une fusion ou d’un rachat affectent vos résultats et l’expérience de vos clients et exposent votre système à des vulnérabilités. Avant de signer la ligne pointillée de votre accord de fusion et d’acquisition, consultez votre service informatique pour anticiper les éventuels problèmes numériques. Ainsi, au moment de l’intégration, il n’y aura pas de blocage numérique majeur ni d’interruption de service pour vos clients.
Si vous trouvez une technologie obsolète ou incompatible, les fournisseurs de services de nuage tiers peuvent vous aider à combler l’écart. Vous pouvez, par exemple, être une banque ayant des clients au Danemark, où le cryptage est obligatoire en vertu du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) pour faire des affaires. Vous ne pouvez pas prendre le risque d’une organisation cible avec une plateforme de cryptage sur site héritée. Mais que faire si vous n’avez pas le temps ou les ressources nécessaires pour mettre à niveau et télécharger leur infrastructure de messagerie dans votre nuage ?

Le système de cryptage Echoworx permet de migrer facilement tout processus de cryptage des messages vers le nuage. En tant que fournisseur de SaaS (Software-as-a-Service : Logiciel en tant que Service), notre équipe dédiée de professionnels du cryptage s’occupe de tout, pour que vous n’ayez pas à le faire. Un problème qui aurait pu prendre du temps, de l’argent et des ressources à votre service informatique pour le résoudre est littéralement résolu d’un simple clic.

La non-conformité ferme les portes de l’entreprise

Vous connaissez peut-être les règles de votre marché et vous connaissez la valeur potentielle d’une acquisition ou d’une fusion avec une organisation cible. Mais que savez-vous de son secteur d’activité ? Sont-ils préparés et travaillent-ils dans le respect des lois et règlements qui affectent leur secteur ou leur zone géographique ? Ou, à l’inverse, s’ils ne protègent pas les données dans leur juridiction, voulez-vous vraiment risquer que des secrets commerciaux soient interceptés ?

Aux États-Unis, par exemple, vous pourriez chercher à étendre votre banque à travers le pays en acquérant des centres financiers établis dans chacun des États que vous ciblez. Mais votre organisation cible en Californie est-elle préparée à la récente Loi sur la Protection de la Vie Privée des Consommateurs de Californie (CCPA), qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2020 ?

Pour assurer la sécurité et la conformité des données en transit dans le cadre de diverses règles, lois et réglementations sur la protection de la vie privée, vous avez besoin d’une solution de cryptage flexible qui peut s’adapter rapidement à tout environnement réglementaire. Même s’il n’y a pas de règles, ou si votre cible ne peut pas supporter le cryptage, il existe des options de livraison pour s’adapter.

L’erreur humaine est un handicap pour les fusions et acquisitions

Qu’il s’agisse d’attaques involontaires par des acteurs de la menace ou de sabotages internes délibérés, l’erreur humaine continue de jouer un rôle dans 95 % de tous les incidents de sécurité, selon une étude d’IBM. Et les utilisateurs de services de messagerie Web restent les principaux responsables de ce problème, parfois sans même s’en rendre compte. Mais l’erreur humaine est difficile à anticiper, presque impossible à réparer et peut arriver à n’importe qui.

Prenons l’exemple du Corps des Marines des États-Unis. En 2018, cette organisation militaire d’élite, avec toutes ses défenses et son personnel vigilant, a quand même réussi à faire fuir les informations d’environ 21 500 marines, marins et membres du personnel en envoyant par inadvertance un courriel non crypté à une liste de distribution incorrecte. Vous pourriez considérer ce dérapage numérique comme un coup de chance, mais, selon l’Information Commissioner’s Office (ICO), un organisme indépendant de surveillance de la vie privée au Royaume-Uni, les incidents liés à des adresses incorrectes sont en fait assez fréquents, représentant à eux seuls 12 % des incidents de sécurité des données signalés au quatrième trimestre de l’année 2018/2019.

L’envoi d’un document sensible ne doit pas toujours être un processus complexe – qui implique un enregistrement, davantage d’informations et une authentification supplémentaire.

Dans le cas d’un processus de fusion et d’acquisition, où des centaines de courriels échangés entre plusieurs parties et intervenants contiennent des informations sensibles, qu’il s’agisse de secrets commerciaux ou d’informations privilégiées sur la transaction, rien ne peut être laissé au hasard. Étant donné qu’un seul faux pas peut faire la différence entre la signature d’un accord et un retour à la table des négociations, les entreprises doivent se protéger de l’erreur humaine.
Un moyen simple de remédier à l’erreur humaine dans le cas des communications sensibles est de les crypter, à l’aide de méthodes sécurisées et contrôlées garantissant que seuls les destinataires prévus peuvent consulter les données ou le message. Mais toute solution de cryptage doit également être suffisamment souple pour être utilisée au quotidien. Avec Echoworx, par exemple, le cryptage peut s’adapter à tous les cas de figure, du simple bouton « Crypter » au cryptage automatique pour certains types de messages, de destinataires ou de pièces jointes.

Ce que vous devez faire maintenant

  1. Demandez votre démonstration personnalisée GRATUITE. Laissez-nous vous montrer comment vous pouvez tirer le meilleur parti du cryptage des e-mails pour vous aider à appliquer la communication numérique sécurisée à différents cas d’affaires.
  2. Visitez notre bibliothèque GRATUITE de vidéos de démonstration en libre-service pour voir comment Echoworx aide les organisations à répondre à une variété de cas d’affaires courants.
  3. Si vous souhaitez en savoir plus sur la puissance et la valeur d’un cryptage efficace des e-mails, visitez notre , visit our Blog.
  4. Vous connaissez quelqu’un qui aimerait lire cette page ? Partagez-la avec lui par courriel, sur LinkedIn, Twitter ou Facebook.

Restez informé des dernières tendances en matière de cryptage et de sécurité

Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles directement dans votre boîte de réception.

Votre adresse électronique ne sera pas communiquée à une tierce partie. Voir notre politique de confidentialité..