Les pays nordiques enregistrent d’énormes succès technologiques, mais la cybersécurité suscite de plus en plus d’inquiétudes

Les Pays Nordiques sont devenus un haut lieu de l’innovation, produisant des technologies qui ont remodelé les industries mondiales, mais les gouvernements et les groupes industriels ont mis en garde contre le fait que le succès phénoménal de la région pourrait être menacé par une cybersécurité insuffisante.
Lorsque les gens pensent aux Pays Nordiques, ils imaginent peut-être des terres peuplées d’élans et de rennes, mais ils devraient peut-être aussi imaginer les « licornes », ces rares start-ups qui atteignent une valorisation d’un milliard de dollars. Avec un peu plus de 27 millions d’habitants, les Pays Nordiques se sont distingués par leur capacité à produire des entreprises technologiques innovantes.

Les Pays Nordiques, qui comprennent le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède, abritaient déjà certaines des plus grandes entreprises technologiques européennes, dont Ericsson, Nokia et Telenor. Cela a fourni une base pour les jeunes entreprises relativement petites, agiles, entreprenantes et à fort potentiel de croissance.

Bien que la plupart des licornes Nordiques ne soient pas connues du public – des entreprises dans des domaines tels que les technologies financières (FinTech) gagnant de grandes parts de marché sans susciter une grande attention au niveau mondial – d’autres sont devenues des noms familiers. Skype a contribué à faire disparaître les frais de communications de longue distance. Spotify a brisé la domination d’iTunes d’Apple. Rovio Entertainment, créateur d’Angry Birds, peut se vanter d’avoir téléchargé ses applications à plus de 4,5 milliards d’exemplaires.

On a dit en plaisantant que les longs hivers de la région ont encouragé le développement technologique car les gens ne veulent pas sortir, mais les facteurs les plus importants sont ceux qu’elle partage avec d’autres foyers d’innovation, comme la Silicon Valley, Singapour et Israël. Il s’agit notamment d’économies ouvertes, d’une perspective mondiale, d’un soutien réglementaire, de revenus personnels élevés et de populations hautement qualifiées.

Selon le dernier rapport mondial sur les technologies de l’information du Forum Économique Mondial, la Finlande, la Suède et la Norvège figurent parmi les cinq premiers pays en termes de « préparation au réseau », entre le numéro un, Singapour, et le numéro cinq, les États-Unis. Ces pays figurent donc parmi les meilleurs au monde en termes d’environnement global pour l’utilisation et la création de technologies, d’infrastructures, d’accessibilité financière, de compétences et d’adoption de technologies.

Nous avons investi dans de nombreux pays et régions à forte croissance à l’échelle mondiale, mais peu d’entre eux présentent autant d’avantages ou inspirent autant de confiance que les Pays Nordiques – Jacob Ginsberg, Directeur Senior de l’Intelligence du Marché d’Echoworx

« Le dynamisme des entreprises Nordiques est tout simplement exceptionnel, et les talents de la région sont étonnants », a déclaré Jacob Ginsberg, Directeur Senior de l’Intelligence du Marché du leader mondial de la protection des données de messagerie Echoworx, qui a récemment introduit les langues Nordiques dans sa plateforme de cryptage des messages et son réseau de support. « Nous avons investi dans de multiples pays et régions à forte croissance à l’échelle mondiale, mais peu présentent autant d’avantages ou inspirent autant de confiance que les Pays Nordiques. »

Le succès attire la Cybercriminalité

Comme on pouvait s’y attendre, le succès des entreprises technologiques Nordiques en a fait une cible tentante pour les cybercriminels, l’espionnage industriel et même les gouvernements étrangers hostiles.

Les entreprises Nordiques sont parfaitement conscientes du risque que représente le laxisme en matière de cybersécurité. Dans l’enquête 2019 de KPMG auprès des chefs d’entreprise, 21 % des Chefs d’entreprise des Pays Nordiques ont estimé que les risques de cybersécurité constituaient la principale menace pour leur entreprise, tandis que 19 % ont déclaré que leurs principaux risques provenaient des technologies émergentes et perturbatrices.

Le cabinet de conseil a également constaté que 65 % des Chefs d’entreprise des Pays Nordiques pensent qu’être victime d’une cyberattaque est une question de « quand », et non de « si », et que 72 % considèrent la sécurité de l’information comme ayant une importance stratégique et concurrentielle.

Conscients de la menace, les organisations professionnelles et les gouvernements ont lancé de multiples initiatives pour aider les entreprises à surmonter les obstacles techniques et financiers susceptibles d’entraver la sécurité des données essentielles et l’intégrité de l’entreprise. Toutefois, tant les entreprises que les gouvernements affirment qu’il reste encore du chemin à parcourir.

The Danish Business Authority (DBA : Autorité Danoise des Affaires), , par exemple, a identifié le coût comme le principal facteur empêchant les entreprises de renforcer leurs défenses de sécurité informatique. Le groupe industriel estime que pas moins de 30 % des petites et moyennes entreprises (PME) sont « extrêmement vulnérables » aux attaques de logiciels malveillants.

En Norvège, une enquête YouGov réalisée pour le Norwegian Center for Information Security (NorSIS : Centre Norvégien pour la Sécurité de l’Information), dont le siège est à Oslo, a révélé que l’autosatisfaction et l’excès de confiance constituent une préoccupation majeure, et a qualifié ce constat de « profondément troublant ».

… si peu d’entreprises norvégiennes semblent reconnaître l’ampleur réelle du risque auquel elles sont confrontées dans le cyberespace – Peggy Heie, Directrice Générale du NorSIS

« Ce qui est extrêmement inquiétant dans cette enquête, c’est que si peu d’entreprises norvégiennes semblent reconnaître l’ampleur réelle du risque auquel elles sont confrontées dans le cyberespace », a déclaré aux médias Peggy Heie, Directrice Générale de NorSIS.

Le problème vient en partie du fait que, si les organisations Nordiques ont un niveau élevé de maturité numérique, les Directeurs des Systèmes d’Information (DSI) de la région ont eu tendance à se concentrer sur l’optimisation de leurs processus opérationnels existants.

Dans des enquêtes annuelles successives menées auprès des DSI des Pays Nordiques, le cabinet mondial de recherche et de conseil Gartner a constaté que si ces derniers sont bien placés pour rationaliser les processus internes, ils ont tendance à se concentrer sur le back-office. Comme ils n’ont pas de relations solides avec les clients ou les parties prenantes externes, ils sont moins susceptibles que leurs homologues internationaux de reconnaître les facteurs de perturbation externes.

Mais cette tendance à la complaisance pourrait changer rapidement. Le cabinet de conseil IDC prévoit que les dépenses en services informatiques des Pays Nordiques passeront de 24,4 milliards de dollars en 2018 à 29,5 milliards en 2023. Cependant, malgré la croissance prévue, le cabinet de conseil a noté que les fournisseurs internationaux qui cherchent à entrer sur le marché devront encore améliorer leur jeu et fournir des conseils sur mesure et des services de projet pratiques.

« Notre expérience sur le terrain est tout à fait conforme aux prévisions et aux recommandations d’IDC », déclare M. Ginsberg d’Echoworx. « Même s’il y a une demande croissante, les DSI Nordiques veulent des services adaptés à leurs besoins, y compris des choses comme de véritables fonctionnalités et services de support en langue locale, ainsi que des solutions qui peuvent s’adapter à tout, des startups de deux personnes aux conglomérats de dix mille employés. »

Echoworx a annoncé ce mois-ci l’expansion de sa présence en Europe avec un support en langues Nordiques.

Ce que vous devez faire maintenant

  1. Demandez votre démonstration personnalisée GRATUITE. Laissez-nous vous montrer comment vous pouvez tirer le meilleur parti du cryptage des e-mails pour vous aider à appliquer la communication numérique sécurisée à différents cas d’affaires.
  2. Visitez notre bibliothèque GRATUITE de vidéos de démonstration en libre-service pour voir comment Echoworx aide les organisations à répondre à une variété de cas d’affaires courants.
  3. Si vous souhaitez en savoir plus sur la puissance et la valeur d’un cryptage efficace des e-mails, visitez notre , visit our Blog.
  4. Vous connaissez quelqu’un qui aimerait lire cette page ? Partagez-la avec lui par courriel, sur LinkedIn, Twitter ou Facebook.

Restez informé des dernières tendances en matière de cryptage et de sécurité

Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles directement dans votre boîte de réception.

Votre adresse électronique ne sera pas communiquée à une tierce partie. Voir notre politique de confidentialité..