LES PERSONNES SONT PLUS DISPOSÉES À PARTAGER DES DONNÉES EN LIGNE QU’AVEC LEURS NOUVEAUX PARTENAIRES.


LES PERSONNES SONT PLUS DISPOSÉES À PARTAGER DES DONNÉES EN LIGNE QU’AVEC LEURS NOUVEAUX PARTENAIRES.

Une nouvelle étude réalisée par les experts en cryptage des données d’Echoworx.

TORONTO, ONTARIO – Les personnes sont plus disposées à divulguer leurs données personnelles dans un courriel qu’à partager ces mêmes informations avec des partenaires potentiels, selon une nouvelle étude réalisée par les experts en cryptage de données d’Echoworx.

L’étude, commanditée par Echoworx et menée par la société d’études de marché OnePoll en août 2017, a interrogé 2 000 adultes de tous les États-Unis. Il a constaté que, même si la plupart des gens ne révéleront pas de détails personnels, y compris leur nom complet, à un partenaire potentiel avant deux dates et demie en moyenne, ils fourniront facilement des renseignements de nature délicate en ligne.

«Il est intéressant de constater que les personnes interrogées étaient plus disposées à communiquer des renseignements personnels sur le Web qu’à les partager avec une personne qu’elles sont en train de connaître. Il révèle que les gens ne sont pas conscients des risques qu’ils prennent en cas de fuite de données», explique Sam Elsharif, VP Software chez Echoworx.

La plupart des Américains ne prennent que 20 secondes pour décider si un courriel dans leur boîte de réception est sûr, 28 secondes pour établir s’il est sûr d’entrer des données personnelles dans un forum en ligne et 31 secondes pour décider si un site Web est sûr pour effectuer un achat par carte de crédit, selon l’étude. Pourtant, lorsqu’il s’agit de rencontres, la plupart ne sont pas à l’aise de divulguer leur adresse résidentielle avant quatre rencontres en moyenne et il faut six rencontres et demie avant qu’ils ne discutent du salaire. Une personne sur trois dit qu’elle ne se sentirait pas à l’aise de parler de salaire même après un certain nombre de rencontres.

Ils n’ont pas la même réticence lorsqu’il s’agit de communiquer des détails personnels de leur vie en ligne. Les trois quarts des personnes interrogées ont admis avoir partagé des données sensibles ou personnelles par voie électronique et, en moyenne, elles partagent trois renseignements personnels par courriel chaque semaine. 38 % ont envoyé des renseignements en ligne à un fournisseur de soins de santé, 35 % à une banque et 25 % à un représentant gouvernemental.

Même s’ils partagent régulièrement des données personnelles en ligne, la plupart des participants au sondage se demandent s’il est sûr de le faire et plus d’un quart d’entre eux ne savent pas ce qu’est le cryptage, même s’il s’agit d’une mesure de sécurité importante.

«Lorsqu’il s’agit de données personnelles sensibles, comme votre numéro de sécurité sociale et vos coordonnées bancaires partagées en ligne, il est important d’être prudent et de vérifier les politiques de confidentialité, les besoins réels et la légitimité des entreprises qui en ont besoin», déclare Sam Elsharif d’Echoworx.

Étonnamment, 5 % des participants à l’enquête disent qu’ils se sentent à l’aise de communiquer leur numéro de sécurité sociale avec un partenaire éventuel après uniquement une seule rencontre – malheureusement, le cryptage ne peut rien faire face à ce type de divulgation de renseignements personnels.

###

À propos d’Echoworx
Echoworx vous offre une approche fiable pour sécuriser vos communications. OneWorld, notre solution de premier plan, est la première plate-forme de cryptage de messagerie intelligente qui rend la messagerie sécurisée facile et économique – conçue pour s’adapter à n’importe quel environnement et à toutes les formes de cryptage. Nos experts en cryptage passionnés transforment le chaos en ordre pour les entreprises leaders mondiaux et les fournisseurs OEM qui sont conscients de la nécessité d’une communication sécurisée. Visitez-nous sur www.echoworx.com.

Contact Média:

Lorena Magee
VP Marketing
416-226-8600
magee@echoworx.com