Pas de fin en vue : Le chiffrement ne concerne plus uniquement les services financiers

Encryption not just forn BFSI

Pas de fin en vue : Le chiffrement ne concerne plus uniquement les services financiers

Qu’il s’agisse de relevés bancaires ou d’une simple demande de carte de crédit, la discrétion des données personnelles sensibles est une caractéristique attendue dans toute institution bancaire, de services financiers ou d’assurance (BFSI) digne de confiance. Il n’est donc pas difficile de comprendre pourquoi, à mesure que de plus en plus d’entreprises de BFSI passent à un environnement entièrement numérique, elles continuent d’accorder la priorité aux mesures de protection des données – comme le cryptage. Mais, même si ces organisations sont peut-être les piliers passés et présents des communications sécurisées, les organisations BFSI ne représentent en aucun cas le seul avenir de cette nécessité croissante dans notre monde numérique – un monde numérique où les dépenses de sécurité devraient dépasser 124 milliards $ en 2019 seulement.

En quoi le domaine des communications sécurisées est-il en train de changer ? Il devient la clé de voûte de tout plan d’affaires centré sur le client – et, dans certains cas, même obligatoire – quel que soit le secteur d’activité.

Le chiffrement n’est plus un supplément

En tant que premiers utilisateurs du chiffrement, les organisations BFSI ont commercialisé leurs systèmes de livraison de documents sécurisés comme étant  » respectueux de l’environnement  » ou  » à faible coût d’affranchissement « , le client devant assumer une plus grande part de responsabilité en tant que complément facultatif. Mais en plus des fonctions numériques simplifiées et arborescentes, l’adoption par la société de méthodes de diffusion numérique a donné lieu à de nouvelles réglementations plus strictes, assorties d’attentes quant à la protection des données personnelles sensibles. Par conséquent, selon les données d’Echoworx, près de 50 % des personnes qui adoptent aujourd’hui le chiffrement affirment que la conformité est l’une des principales raisons de mettre en œuvre une stratégie de chiffrement.

Le chiffrement pour tous !

Bien que les organisations BFSI continuent d’être les plus importantes à adopter le chiffrement, représentant 15 % des participants à une récente étude Ponemon, d’autres industries commencent à en prendre bonne note. En fait, selon le même rapport, les entreprises manufacturières et de services ne sont pas loin derrière – avec respectivement 12 et 11 %.

Cette tendance changeante n’est pas du tout une tendance- mais plutôt une évolution de la façon dont nous protégeons les données. En tant qu’outil de gestion de la clientèle, le chiffrement est un moyen pour toutes les industries de démontrer qu’elles apprécient et se soucient des données personnelles de leurs clients. En tant que relation mutuellement bénéfique, la confiance des clients dans le numérique qui en résulte encourage les consommateurs à poursuivre leurs activités tout en permettant à une organisation de collecter efficacement des quantités adéquates de données sans compromettre leur intégrité – ce qui se traduit par un meilleur service client.

Echoworx reconnaît que le monde du chiffrement devient de plus en plus tridimensionnel et varié en termes de cas d’utilisation commerciale. Afin de s’adapter à la mosaïque d’industries prêtes à exploser sur le marché du chiffrement, nous offrons une vaste gamme de solutions de chiffrement souples, évolutives et conviviales pour rationaliser tout processus d’affaires.

Voir quelques cas réels d’utilisation du chiffrement ici.

Changer les clients, changer les points de vue sur la protection de la vie privée

De l’introduction du cryptage à la populaire application de messagerie instantanée WhatsApp en 2016, en passant par les violations de la réglementation internationale en matière de protection de la vie privée, comme l’amende colossale de 400 000 euros infligée à Uber France pour avoir manipulé des données personnelles sensibles, les consommateurs sont désormais plus conscients et soucieux de protéger leurs données personnelles.

Pourtant, selon les données d’Echoworx, ils continuent à fournir leurs détails numériques les plus précieux sans trop d’incitation – moins d’incitation qu’il n’en faut pour leur permettre de divulguer leur adresse à la première occasion, et ce, à un prix raisonnable. Mais, si les clients numériques sont faciles à obtenir, ils sont encore plus faciles à perdre après une atteinte à la protection des données et impossibles à récupérer. Alors pourquoi prendre des risques avec leurs données ?

Selon un récent rapport de PwC, un niveau élevé de confiance de la clientèle numérique est la clé de voûte de tout plan de service à la clientèle. En ce qui concerne le partage des données, par exemple, 88 % des clients qui font confiance à une organisation sont plus susceptibles de fournir des données personnelles exactes, fiables et cohérentes. Cela, à son tour, fournit plus d’information avec laquelle une organisation pourrait peaufiner son programme de service à la clientèle.

Chez Echoworx, nous savons qu’offrir une expérience de chiffrement simplifiée n’est pas seulement bon pour l’expérience client – cela aide à renforcer les niveaux de confiance numérique nécessaires pour établir des relations commerciales efficaces. Au fur et à mesure que de plus en plus d’industries passeront à l’Internet et au numérique, cette tendance devrait occuper une place de plus en plus importante dans la plupart des cas d’utilisation commerciale.

En savoir plus sur l’expérience client, la confiance numérique et le cryptage.

Les nouvelles réglementations internationales exigent le cryptage

Nous savons maintenant que le règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE incite les gouvernements à prendre au sérieux les questions de confidentialité des données. Mais saviez-vous que les citoyens de l’UE sont protégés par le GDPR quel que soit leur lieu de résidence ou de travail ? Saviez-vous que les interprétations danoises du GDPR signifient que le cryptage est maintenant obligatoire pour toutes les entreprises au Danemark ? Saviez-vous que le National Health Service (NHS) du Royaume-Uni élimine complètement les télécopieurs ?

Que cela vous plaise ou non, les organisations qui cherchent à être concurrentielles à l’échelle internationale devront adopter des politiques proactives de protection des données, comme le chiffrement, dans chaque processus. Chez Echoworx, nous réalisons que cela peut être compliqué pour des organisations internationales gigantesques qui envoient des millions de messages sensibles par an. C’est pourquoi nous avons des centres de données situés dans six pays – y compris dans les zones de l’UE.

La prévision de cryptage est trouble

Alors que les solutions de chiffrement traditionnelles sur site pourraient continuer à dominer le marché jusqu’à la fin de la décennie, le chiffrement dans les nuages (serveurs distants) continue à se développer. En fait, selon une récente étude de Ponemon, le chiffrement dans les services dans les nuages publics a augmenté de plus de 10 pour cent en 2017 – la plus forte croissance d’une année sur l’autre de tous les cas d’utilisation du chiffrement observés dans le rapport. Nous nous attendons à ce que cette tendance se poursuive et se renforce.

Chez Echoworx, nos solutions de cryptage évolutives et flexibles et notre présence mondiale sont prêtes pour ce nouveau monde nuageux. Notre équipe d’experts peut vous aider à migrer votre infrastructure de chiffrement sur site vers le nuage sans aucune interruption de vos activités.

En plus de bénéficier des avantages des multiples méthodes de diffusion, des options de marque et de langue et d’autres extensions naturelles de votre système existant, le fait de travailler avec Echoworx dans le nuage présente des avantages supplémentaires pour réduire le coût. Selon une étude récente de Total Economic Impact™ sur la plate-forme de chiffrement OneWorld d’Echoworx réalisée par Forrester Research, par exemple, notre collaboration avec un fournisseur tiers permet d’obtenir une valeur ajoutée, notamment en réduisant le temps de support et les ressources supplémentaires nécessaires au fonctionnement interne de l’infrastructure de chiffrement.

Pour en savoir plus sur l’étude Forrester TEI de OneWorld, cliquez ici.

Le chiffrement est plus important que la finance !

Le chiffrement n’est plus seulement une question d’économie de papier sur les relevés bancaires – il fait de plus en plus partie de la conversation quotidienne. Qu’il s’agisse des réglementations internationales en matière de protection de la vie privée, du service à la clientèle ou des attentes réelles des clients, le chiffrement n’est plus une option, quel que soit le secteur d’activité. Alors que nous poursuivons notre marche vers un nouveau monde numérique, vous voulez vous assurer que votre organisation ne soit pas laissée pour compte. Soyez prêt – soyez proactif – contactez-nous dès aujourd’hui.

Par Nicholas Sawarna, Sr. Spécialiste du marketing de contenu, Echoworx

sources:

  • Prévisions Gartner sur la sécurité de l’information – Août 2018
  • Étude Ponemon sur les tendances mondiales en matière de chiffrement – April 2018
  • https://www.pwc.com/ca/fr/industries/insurance/securing-customer-trust.html