Renseignements personnels : Confiance, nouveaux amoureux et Internet

détails personnels

Renseignements personnels : Confiance, nouveaux amoureux et Internet

Vous êtes une femme célibataire lors de votre premier rendez-vous avec un nouveau gars. Tout se passe bien, il rit de vos blagues – mais vous ne voulez pas partager votre nom complet ou révéler exactement où vous vivez.

Pourtant, vous pouvez facilement donner des renseignements personnels dans un formulaire en ligne ou dans un courriel à une entité du cyberespace que vous ne connaissez pas.

Un nouveau sondage, commandé par Echoworx et effectué par la société d’études de marché OnePoll, a révélé que si la plupart des gens ne donnent pas de renseignements personnels à un partenaire potentiel après deux rendez-vous et demi en moyenne, ils sont beaucoup plus disposés à fournir des informations sensibles en ligne. L’étude, réalisée en août 2017, a interrogé 2 000 adultes vivant aux États-Unis.

Est-ce que cela vous surprend d’apprendre que beaucoup de gens sont plus enclins à fournir des renseignements personnels en ligne qu’à quelqu’un qu’ils viennent de rencontrer?

Si vous êtes comme la plupart des Américains dans l’enquête, vous prenez seulement 20 secondes pour décider si un e-mail dans votre boîte de réception est sûr. Vous prenez 28 secondes pour décider si vous pouvez saisir vos données personnelles en toute sécurité dans un formulaire en ligne. Si un article sur un site d’achat en ligne attire votre attention, vous prenez 31 secondes pour décider si le site est sûr pour faire un achat par carte de crédit. Pourtant, vous ne donnerez probablement l’adresse de votre domicile à un partenaire potentiel qu’après quatre rendez-vous en moyenne et vous ne discuterez de votre salaire qu’après six rendez-vous et demi. Une personne sur trois n’aime pas parler de son salaire après un certain nombre de rendez-vous.

Avez-vous partagé des données sensibles ou personnelles en remplissant un formulaire en ligne ou dans un e-mail?

Vous n’êtes pas seul. Les trois quarts des participants à l’enquête ont admis avoir partagé des renseignements personnels en remplissant un formulaire en ligne et, en moyenne, ils partagent trois renseignements personnels par courriel chaque semaine.

Vous avez peut-être envoyé des informations en ligne à un fournisseur de soins de santé, à une banque ou à un fonctionnaire. Mais si vous êtes comme la plupart des gens, vous dites qu’un achat en ligne – peut-être les fabuleux Manolo Blahniks – était la principale raison pour laquelle vous avez partagé vos données en ligne. Il y a d’autres raisons comme postuler un emploi, faire une demande de prêt hypothécaire ou d’assurance.

Si vous avez partagé vos informations en ligne, vous vous êtes peut-être demandé si c’était sûr. Trente pour cent des personnes interrogées n’aiment pas donner des informations en ligne. Avez-vous envoyé un e-mail et regretté plus tard de l’avoir envoyé ? C’est le cas de 40 pour cent des personnes interrogées.

On a peut-être volé vos informations personnelles (24% le disent) ou le soupçonnez (22%) ou votre ordinateur a été piraté, comme un Américain sur cinq. Vous ne savez peut-être pas ce que signifie le chiffrement, même si c’est un outil puissant pour protéger vos données sensibles.

Maintenant, revenons à ce premier rendez-vous. Si la romance continue, vous donnerez votre adresse, votre date de naissance, vos antécédents médicaux et autres données personnelles à ce partenaire potentiel, mais vous serez prudent et prendrez votre temps.

Quand il s’agit d’informations comme votre numéro de sécurité sociale et vos coordonnées bancaires, il vaut peut-être mieux faire attention avant de divulguer vos données en ligne.

Avant de partir, assurez-vous de visiter notre portail Renseignements personnels pour en savoir plus sur les risques et les opportunités associés au partage d’informations sensibles.

Vous pourriez aussi aimer: Résoudre l’énigme du chiffrement dans les services financiers